From Pastor (Dr) E. O. Abina,

The General Overseer of GOFAMINT

THE SILENCE OF GOD!


 

“How long, O LORD? Will You forget me forever? How long will You hide Your face from me? How long shall I take counsel in my soul, Having sorrow in my heart daily? How long will my enemy be exalted over me? Consider and hear me, O LORD my God; Enlighten my eyes, Lest I sleep the sleep of death; Lest my enemy say, “I have prevailed against him”; Lest those who trouble me rejoice when I am moved. But I have trusted in Your mercy; My heart shall rejoice in Your salvation. I will sing to the LORD, Because He has dealt bountifully with me” (Ps. 13).

 

The Christian’s life is full of challenges, just as it was with the people of God before we were born.  The desert journey of the children of Israel was not an exception.  Even the life of Abraham also was full of challenges.  David, the man after God’s own heart had his own share of this subject matter – the silence of God.  Sometimes at Christian journey, we feel the presence and the blessings of God flowing and coming; in our favour.  Other times we pray, pray and pray, and it appears nothing good is in sight because there is no quick answer to our prayers.  Then we are tempted to think that God is silent and has forgotten us entirely.  Sometimes, we are also tempted to give up praying, thinking that God has shifted His care and mercy for us to another place and that may lead us to be helpless, ungrateful, lukewarm and resentful, if care is not taken.  When David felt that God seemed not to heed his cry to defend him from his enemies, he cried, How long, O LORD? Will You forget me forever? But he did not end up in despairHe ended up by saying; I have trusted in Your mercy, My heart shall rejoice in Your salvation.  I will sing to the LORD.  Because He has dealt bountifully with me. 

This shows that David did not totally lose hope in God.  This should be the true picture of a child of God – to always trust in God’s mercy.  Perhaps you are now passing through or experiencing the kind of situation similar to that of the psalmist.  You have felt that your enemy seems to prevail over you, You had fasted, prayed but the situation seems to know no change and you think the option is to give up, that God is no longer mindful of you.  This message is for you. 

Remember, when Lazarus was sick, Mary and Martha sent for Jesus to come quickly but He did not come until Lazarus died and was buried four days before He showed up.  Did Jesus forget the matter in those four days?  No.  Did He give any thought to the message of Mary and Martha?  Of course yes but Mary and Martha did not know that until He showed up and when He showed up, they thought His coming was too late, for them it was, but for Jesus it was not; though He intentionally delayed His coming to the scene so that God may be glorified which of course did happen, see (John 11:1-6, 38-44).  Our text shows that Jesus did not forget Mary and Martha.  At last, and in His own time, He came and Lazarus came alive.  God and Jesus His Son were glorified.  You should understand that the raising of Lazarus from the grave was a unique miracle among many miracles the Lord Jesus performed.  It shows that the resurrection of believers in Christ is sure and that Jesus has power to raise dead believers from the grave, read John 5:25-30,50.  Whenever you feel that God is silent to you, remember that:

(a)   delay is not denial

(b)   a thousand years is just like a day with the Lord )II Pet 3:8)

(c)    trust in God’s faithfulness

(d)   take Him at His promise, “For He Himself has said, “I will never leave you nor forsake you (Heb. 13:5b)

(e)   cast your mind back to the times you have enjoyed His goodness.  Then wait patiently for Him, keep on praying, keep on trusting and keep on believing, at His own time, He will surely give you the godly desires of your heart and His name shall be glorified.  God’s time and timing is the best.  Therefore, I want you to heed the psalmist advice in Ps. 37:3-8: take his counsel and you will have a testimony to share in the end and others will join you in praising the Lord. “…weeping may endure for a night. But joy comes in the morning” (Ps 30:5b).  Remain blessed in Jesus name.

Prayer Points

1.       O Lord, do not hide your face from me

2.       Father, don’t let me miss your timing for my life in Jesus name

3.       O Lord, don’t forsake me as I patiently wait for You in this month of good success in Jesus name.

French

En provenance du Surintendant Général

Pasteur (Dr.) E.O. Abina

                     MEF (La Mission Internationale de la Foi Evangélique)

Dimanche 17 Avril, 2016

 

LE SILENCE DE DIEU !

              (Ps.13)

 « Au chef des chantres. Psaume de David. Jusques à quand, Éternel! M’oublieras-tu sans cesse? Jusques à quand me cacheras-tu ta face. Jusques à quand aurai-je des soucis dans mon âme, Et chaque jour des chagrins dans mon cœur? Jusques à quand mon ennemi s’élèvera-t-il contre moi?

Regarde, réponds-moi, Éternel, mon Dieu! Donne à mes yeux la clarté, Afin que je ne m’endorme pas du sommeil de la mort, afin que mon ennemi ne dise pas: Je l’ai vaincu! Et que mes adversaires ne se réjouissent pas, si je chancelle. Moi, j’ai confiance en ta bonté, J’ai de l’allégresse dans le cœur, à cause de ton salut; Je chante à l’Éternel, car il m’a fait du bien ».

La vie chrétienne est pleine de défis comme c’était le cas avec le peuple de Dieu avant notre naissance. Le voyage dans le désert des enfants d’Israël n’en fait pas exception. Même la vie d’Abraham était pleine de défis. David, homme selon le cœur de Dieu, eut sa part dans notre sujet de discussion – Le silence de Dieu. Souvent dans notre voyage chrétien, nous sentons la présence et les bénédictions de Dieu  couler et venir à notre faveur. A certains autres moments, nous prions, prions, prions et rien de bon semble ne pas être visible parce que nos prières ne sont pas facilement exaucées. Ainsi, nous sommes tentés de croire que Dieu garde le silence sur nos requêtes et qu’Il nous a totalement oubliés.

Souvent, nous sommes tentés de renoncer à la prière pensant qu’Il a dirigé les soins et la miséricorde qu’Il a pour nous vers d’autres horizons et que ceci pourrait nous entraîner à être impuissant, ingrat, tiède et plein de ressentissent, si l’on ne fait pas attention.. Quand David avait l’impression que Dieu semblait ne pas écouter ses cris pour le défendre de ses ennemis, il s’écria : « Jusques à quand, Éternel! M’oublieras-tu sans cesse?» Mais il ne s’est point laissé aller au désespoir. Il finit par affirmer : « Moi, j’ai confiance en ta bonté, j’ai de l’allégresse dans le cœur, à cause de ton salut; je chante à l’Éternel, car il m’a fait du bien ».

Ceci montre que David n’a pas totalement perdu espoir en Dieu. Ceci doit être l’image vraie d’un enfant de Dieu – d’avoir toujours confiance en la bonté de Dieu. Dès à présent, Il se peut que tu traverses ou que tu sois confronté à une situation pareille à celle du psalmiste. Tu sens que tes ennemis semblent te dominer. Tu as jeûné, prié mais la situation semble restée la même et tu penses que l’ultime option est de jeter l’éponge, que Dieu ne fait plus cas de toi. Ce message est pour toi :

Souviens-toi du temps où Lazare était malade, Marie et Marthe envoyèrent rapidement chercher Jésus qui n’était pas arrivé jusqu’au moment où Lazare fut décédé et enterré quatre jours, avant qu’Il ne survienne. Jésus a-t-il oublié cette affaire dans l’espace de quatre jours ? Non. N’a-t-Il pas pensé au message de Marie et de Marthe? Bien sûr oui, mais elles ne s’étaient pas aperçues jusqu’au moment où Il survint et quand Il se présenta, elles croyaient que sa venue avait accusé du retard. Pour elles, c’était tard mais ce n’était pas le cas avec Jésus ; cependant, Il différa sa parution en scène afin que Dieu soit glorifié, ce qui s’était réellement déroulé, cf. (Jean 11 :1-6, 38-44). Notre texte montre que Jésus n’a pas oublié Marie et Marthe. En fin de compte, à son temps convenable, il vint et Lazare s’anima. Dieu et Jésus son fils furent glorifiés. Tu dois comprendre que la résurrection de Lazare de la tombe était un miracle unique parmi les nombreux miracles que le Seigneur Jésus avait accomplis. Cela démontre que la résurrection des croyants en Christ est certaine et que Jésus a le pouvoir de ressusciter les croyants qui meurent de la tombe. Lire Jean 5 :25-30, 50. Chaque fois que tu sens que Dieu s’enferme dans son silence à ton égard, rappelle-toi que :

  1. Retard n’est pas synonyme de refus.
  2. Mille ans sont comme un jour devant le Seigneur. (2 Pierre 3 :8).
  3. Aie confiance en la fidélité de Dieu.
  4. Prends-Le à sa promesse, « car Dieu lui-même a dit: Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point». (Hé. 13 :5b).
  5. Souviens-toi des moments où tu avais joui de sa bonté. Alors, espère patiemment en lui, continue à prier, continue à lui faire confiance et à croire en lui, et en son propre temps, il te donnera les désirs pieux de ton cœur et son nom sera glorifié. Le temps et le moment choisis par Dieu restent les meilleurs. C’est pourquoi, j’aimerais que tu fasses attention au conseil du Psalmiste dans Psaumes 37 :3-8. Prends en compte son avis et tu auras en fin de compte un témoignage à partager et les autres se joindront à toi pour louer l’Eternel. « … Le soir arrivent les pleurs, et le matin l’allégresse ». (Ps. 30:5b). Restez bénis au nom de Jésus.

Axes de Prière:

  1. Seigneur, ne me cache pas ta face.
  2. Père, que je ne rate pas ton temps pour ma vie au nom de Jésus.
  3. Seigneur, ne m’abandonne pas comme je t’attends patiemment en ce mois de Grand Succès au nom de Jésus.

Social Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *