FROM THE GENERAL OVERSEER,

Pastor (Dr) E. O. Abina

GOFAMINT

JOY TO THE WORLD

Now there were in the same country shepherds living out in the fields, keeping watch over their flock by night. And behold, an angel of the Lord stood before them, and the glory of the Lord shone around them, and they were greatly afraid. Then the angel said to them, “Do not be afraid, for behold, I bring you good tidings of great joy which will be to all people. “For there is born to you this day in the city of David a Savior, who is Christ the Lord. “And this will be the sign to you: You will find a Babe wrapped in swaddling cloths, lying in a manger” “….My little children, for whom I labor in birth again until Christ is formed in you…. So they said, “Believe on the Lord Jesus Christ, and you will be saved, you and your household”…. Now when he had brought them into his house, he set food before them; and he rejoiced, having believed in God with all his household”  (Luke 2:8-12, Gal. 4:19, Acts 16:31,34).

Let us set aside the word ‘Christmas’ which is not in the Bible and address the fact of Jesus’ birth.  The exact date Jesus was born was not recorded in the bible and December 25 may not even be the exact date because of its idolatrous background.  Certain people argue that Jesus was born in April, some said in October and majority accept December 25, none of the dates could be proved correct, but the fact remains that Jesus was born on a Day that brought joy to the world.  In fact, the birth of Jesus should not be an annual celebration; it should be a daily celebration in the life of individual.  It is a pity; so many religionists who celebrate Christmas do not know the Christ of Christianity.  The day Jesus was born was a day of joy to the nation of Israel where He was born and to the whole world in general.  The announcement by the Angel to the Shepherds in the field and the subsequent appearance of angelic host from heaven praising God was a significant event.  The nation of Israel had been waiting for the Messiah to come and here was the Messiah who came in a way that Israel was not expecting.

He came in a humble way, born in a place where the poorest of the poor in any culture could be born, but it was according to the prediction that went out many years before His birth (see Micah 5:2).  His birthday was a day of joy to the whole world because He brought forgiveness of sin and escape from the judgment of sin for those who would believe Him.  The joy of Jesus’ birth into the world is meant to be experienced by individual human who would accept Him as Lord and Saviour as he or she allows Jesus to be birthed in him/her for the transformation of life.  This was the experience of the Jailer at Philippi when he asked Paul, what must I do to be saved?  Paul told him: “believe on the Lord Jesus Christ and you will be saved, you and your household”.

The moment the Jailer of the prison did this alongside his house, the joy of salvation filled his heart and all his household. Why? Because, believing Jesus means transformation of life; it means a change of status, a reconciliation with God, passing from death to laugh, eternal life (John 3:16).  This should be the experience of each human on earth.  The real joy of the birth of Jesus is more of spiritual than physical.  I enjoin everyone who comes across this message to allow Jesus to birth in him/her life by turning away from a sinful lifestyle and receiving Jesus into one’s heart to experience a lasting joy of Jesus’ birth not annually but on daily basis.  Those of you, who have the experience of the joy of Jesus’ birth into your lives, know for sure that you have the responsibility to tell others what you know and enjoy in Him as the shepherds did.  May you be blessed as you do this in Jesus name. Amen.

 

French

JOIE AU MONDE !
Message en provenance du Surintendant Général
de la MEF (La Mission Internationale de la Foi Evangélique)
Le  Pasteur (Dr.) E.O. Abina

« Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Ils furent saisis d’une grande frayeur. Mais l’ange leur dit: Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie: c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez: vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche.
Mes enfants, pour qui j’éprouve de nouveau les douleurs de l’enfantement, jusqu’à ce que Christ soit formé en vous,
Paul et Silas répondirent: Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille. Les ayant conduits dans son logement, il leur servit à manger, et il se réjouit avec toute sa famille de ce qu’il avait cru en Dieu » (Luc 2 :8-12 ; Ga. 4 :19 ; Actes 16 :31,34).

Mettons le mot ‘Noël’ de côté, mot qui n’est pas mentionné dans la Bible et abordons la réalité de la naissance de Jésus. La date exacte de la naissance de Jésus n’a pas été mentionnée dans les Saintes Ecritures et le 25 Décembre semble ne  même pas être le jour exact du fait de son contexte idolâtre. D’aucuns soutiennent que Jésus est né en Avril, d’autres en Octobre et la majorité s’entend sur le 25 Décembre. Aucune de ces dates n’est prouvée correcte mais la réalité est que Jésus est né un jour qui apporta la joie au monde. Au fait, la naissance de Jésus ne doit pas être une célébration annuelle ; elle doit être une célébration de tous les jours (quotidienne) dans la vie de chaque individu. C’est dommage que maints religieux qui célèbrent la Noël, n’ont aucune connaissance du Christ du Christianisme. Le jour de la naissance de Jésus fut un jour de joie pour la nation d’Israël où il naquit et du monde entier en général. L’annonce par l’Ange aux bergers dans les champs et l’apparition subséquente des cieux de l’armée angélique louant Dieu témoignait d’un événement significatif. La nation d’Israël attendait l’arrivée du Messie et voici qu’il vint sous une forme à laquelle Israël ne s’attendait pas.

Il vint de manière humble, né dans un lieu où le plus pauvre parmi les pauvres dans n’importe quelle culture ne pouvait être né mais c’était selon la prédiction qui avait été faite de nombreuses années avant sa naissance. (Voir Michée 5:2). Le jour de sa naissance fut un jour de joie pour le monde entier car il apporta le pardon des péchés et la fuite du jugement du péché pour ceux qui croiront en lui. La joie de la naissance de Jésus dans ce monde est faite pour être vécue par tout individu qui l’accepterait comme Seigneur et Sauveur d’autant que celui-ci lui permette de naître en lui pour la transformation de sa vie. C’était là l’expérience du geôlier à Philippe quand il demanda à Paul : « Que faire pour être sauvé ? »  Et à celui-ci de lui dire : « Crois au Seigneur Jésus-Christ et tu seras sauvé, toi et ta maison»

Le geôlier ayant immédiatement fait cela y compris sa maisonnée, la joie du salut envahit son cœur et toute sa maison. Pourquoi ? Parce ce que croire en Jésus veut dire une transformation de vie, un changement de statut, une réconciliation avec Dieu, passer de la mort à la vie, la vie éternelle. (Jean 3:16). Ceci doit être l’expérience de tout être (humain) sur terre.  La vraie joie émanant de la naissance de Jésus est plus spirituelle que physique. J’encourage tout un chacun qui tombe sur ce message de permettre à Jésus de naître en lui en faisant volte face d’un style de vie de pécheur et en recevant Jésus dans son cœur afin de vivre une joie durable de la naissance de Jésus pas annuellement mais au jour le jour. Ceux d’entre vous, qui ont l’expérience de la joie de la naissance de Jésus dans votre vie, savent certainement que vous avez la charge de dire aux autres ce que vous savez et ce dont vous jouissez en lui à l’instar des bergers. Que vous soyez bénis de même que vous en fassiez autant. Amen.

 

Social Share

Leave a Reply

Your email address will not be published.

eskişehir eskort - escort