WHY JESUS CAME TO THE WORLD (Part 3)

 

from Pastor (Dr) E. O. Abina,

The General Overseer of GOFAMINT

 

“For the life of the flesh is in the blood, and I have given it to you upon the altar to make atonement for your souls; for it is the blood that makes atonement for the soul’ (Lev. 17:11). “just as the Son of Man did not come to be served, but to serve, and to give His life a ransom for many” (Matt 20:28).  “For Christ also suffered once for sins, the just for the unjust, that He might bring us to God, being put to death in the flesh but made alive by the Spirit (I Pet 3:18).

 

Another important reason why Jesus came to the world was to redeem the sinful humanity and bring man back to God.  Sin had separated man from God right from the Garden of Eden.  Since then, not until the death of Jesus on the cross, every effort to bring man fully back to God had been futile.  Animals were killed to make atonement for sin because it is the blood that makes atonement for sin.  Yet the blood of bulls, goats and other animals that were killed to make atonement could not solve the sin problem.  The atonement had to be made year after year on the Day of Atonement, but it could not avail much to solve the problem.

 

Jesus, the sinless Son of God had to come to give His life as an atonement for the sin of the world in order to bring man back to God: “And He (Jesus) is the propitiation for our sins, and not for us only but also for the whole world” (I John 2:2).  In the Old Testament time, it was the high priest who performed the atonement, but he had to make atonement for his own sin before he went to the Holy of Holies to make atonement for the nation of Israel.  But, when Jesus came to perfect and complete the work of our redemption, He Himself was the priest and also the lamb of the atonement: “Knowing that you were not redeemed with corruptible things like silver or gold, from aimless conduct received by tradition from your fathers, but with the precious blood of Christ, as of a lamb without blemish and without spot” (I Pet 1:18,19).  No human being is qualified to redeem the world from their sins and bring man back to God.  But Jesus came and accomplished this task by shedding His own blood for man’s redemption.  Through His death on the cross, He brought man back to God.  He reconciled man back to God.  That was the purpose of His coming to the world.

 

When He was sharing what was going to happen to Him (His suffering and death) with His disciples at certain areas of Caesarea Philippi: “Peter took Him aside and began to rebuke Him” he said, ‘no Lord such a thing would not happen, You will not die’, Peter said: “Far be it from You Lord; this shall not happen to You!”  But He (Jesus) turned and said to Peter: Get behind Me, Satan! You are an offence to Me, for you are not mindful of the things of God, but things of men” (Matt 16:22,23).  Peter did not want Jesus to die because of his love for Him in his human nature, but that was against the purpose for which Jesus came to the world. That was why He Himself rebuked Peter even to the extent of calling him Satan.

 

In the actual sense, Peter is not Satan but that was the plan of Satan for anything against the cross on which Jesus died was from Satan because if he had not died and shed His blood, the world would not have been saved and redeemed: “But one of the soldiers pierced His side with a spear, and immediately blood and water came out” (John 19:34).  “According to the law, almost all things were purified with blood, and without shedding of blood, there is no remission” (Heb 9:22).  That was why Jesus came to the world, died and shed his blood on the cross, and finally said: “It is finished” (John 19:30).  Praise the Lord!

FRENCH

POURQUOI JESUS EST-IL VENU AU MONDE ? (3e Partie)

Message en provenance du Surintendant Général

de la MEF (La Mission Internationale de la Foi Evangélique)

Le  Pasteur (Dr.) E.O. Abina

 

«Car l’âme de la chair est dans le sang. Je vous l’ai donné sur l’autel, afin qu’il servît d’expiation pour vos âmes, car c’est par l’âme que le sang fait l’expiation » (Le 17:11).

 «  C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs » (Mt 20:28). 

 « Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit, » (1Pe 3:18).

 

Une autre raison primordiale pour laquelle Jésus vint dans ce monde était de racheter l’humanité pécheresse et de ramener l’homme à Dieu. Depuis le jardin d’Eden, le péché sépara l’homme de Dieu. Depuis lors sauf jusqu’à la mort de Jésus sur la croix, tous les efforts menés afin de ramener totalement l’homme à Dieu furent en vain. Des animaux étaient immolés à titre expiatoire pour le péché car le sang avait pour rôle d’expier le péché. Encore est-il que le sang des taureaux, des chèvres et autres animaux qui étaient immolés à des fins expiatoires ne pouvait pas résoudre le problème de péché. L’expiation devait avoir lieu d’année en année le jour de l’expiation mais elle ne servit pas à grand-chose pour résoudre ce problème.

 

Jésus, le fils innocent de Dieu a dû venir pour donner sa vie comme expiation pour le péché du monde dans le but de ramener l’homme à Dieu : « Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier » (1Jean 2:2). Au temps de l’Ancien Testament, c’était le souverain sacrificateur qui exécutait l’expiation et devait faire une expiation pour ses péchés à lui avant de se rendre au Saint des Saints pour accomplir l’expiation pour les enfants d’Israël. Mais quand Jésus vint à parfaire et compléter l’œuvre rédemptrice, il était lui-même le sacrificateur et aussi l’agneau de l’expiation : « Sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache, » (1Pie 1:18-19). Aucun être humain n’est qualifié pour racheter le monde de leurs péchés et de ramener l’homme à Dieu. Mais Jésus vint pour accomplir cette tâche en versant son propre sang pour le rachat de l’homme. A travers sa mort sur la croix, il ramena l’homme à Dieu. Il réconcilia l’homme avec Dieu. C’est là le but de sa venue au monde.

 

Quand il partageait ce qui devait lui arriver (sa souffrance et sa mort) avec ses disciples dans un certain territoire de Césarée Philippe : « Pierre, l’ayant pris à part, se mit à le reprendre, et dit : A Dieu ne plaise, Seigneur! Cela ne t’arrivera pas. Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! Tu m’es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes » (Matt. 16:22-23). Pierre ne voulait pas la mort de Jésus à cause de son amour pour lui selon la nature humaine, ce qui était contre le but pour lequel Jésus était venu au monde. C’est pourquoi il avait lui-même pris Pierre à part jusque même au point de le traiter de Satan.

 

Dans le vrai sens, Pierre n’est pas Satan mais c’était le plan de ce dernier concernant toutes choses à l’encontre de la croix sur laquelle Jésus mourut, lesquelles émanaient du diable car s’il (Jésus) n’était pas mort et n’avait pas versé son sang, le monde ne serait pas sauvé et racheté :

« Mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l’eau » (Jean 19:34). « Et presque tout, d’après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n’y a pas de pardon » (Hé. 9:22). C’est pourquoi Jésus vint au monde, mourut et versa son sang sur la croix, et dit enfin : « …Tout est accompli…». (Jean 19:30). Louez l’Eternel !

 

 

Social Share

Leave a Reply

Your email address will not be published.

eskişehir eskort - escort