FROM THE GENERAL OVERSEER,
Pastor (Dr) E. O. Abina
GOFAMINT

THE DAY OF THE WORLD’S GREATEST JOY

(Luke 2:8-14 NKJV)

 

Sunday 21st December, 2014.

jesus_baby

Since the fall of Adam and Eve in the Garden of Eden and subsequent judgment on their sin, there has never been a day of good news of joy for the world as the day Jesus was born.  It was the most joyful news the world has ever heard.  As a result of the sin of Adam and Eve, man had been separated from the presence of holy God.  Sin separates man from God, because God is totally holy, He has purer eyes which cannot behold sin (Hab 1:13).  That was why He drove Adam and Eve from the Garden of blessing and pleasures originally prepared for man at creation.  And at the time of the judgment of the sins of Adam and Eve, man was cursed.  Sin always brings a curse on the sinner (see Gen 3:17-19).  In spite of the mess that Adam made, God did not give up on man because of His love.  He promised to send a redeemer who would come to save man from sin so that man may be restored to God (see Gen. 3:15).

Several years had rolled away after God made the promise but He did not forget the promise He made, He fulfilled it at the right time – this was why Jesus was born.  Galatians 4:4-5 say: “But when the fullness of the time had come, God sent forth His Son, born of a woman, born under the law, to redeem those who were under the law, that we might receive the adoption as sons”.  And it happened on that glorious day that Jesus, the long-awaited Messiah was born in the small village of Bethlehem according to Matt 2:6: “But you Bethlehem in the land of Judah are not the least among the rulers in Judah; for out of you shall come a Ruler, who will shepherd my people, this is the fulfillment of the prophecy in (Micah 5:2).

So Jesus was born in that small village and the angel appeared to the shepherds in the field and brought the news of the new born Babe Jesus.  The announcement brought a great joy to the people of Israel that has been awaiting the coming of the Messiah.  The angel that brought the news said to the shepherds: “Don’t be afraid, for behold I bring you good tidings of great joy which will be to all people for there is born to you this day in the city of David a Saviour who is Christ Jesus (Lk 2:10-11).

The joy was great that day so much that: “…suddenly, there was with the angel a multitude of the heavenly host praising God saying glory to God in the highest, and on earth peace, goodwill toward men! (Lk 2:13,14).  Never has any day been so glorious and joyous like the day Jesus was born in the history of man since the fall in Eden.  Jesus was born to save man from sin (Matt 1:21).  The name Jesus means Saviour.  He came to save humanity from sin, the power of sin and the penalty of sin that He came to deliver man from the curse which sin brought to mankind (see Gal 3:13,14).  He came to reconcile man to God, this He did on the cross when He carried our sins on the cross to give us His own righteousness that whoever believes in Him will have the right relationship with God.

That is why whoever believes in Jesus will have joy – the joy of salvation as it happened to the jailer at Philippi (see Acts 16:34).  As the prince of peace He brought peace to everyone who believes in Him as the Saviour and Son of God.  If you are yet to be a Christian, I promise you that today will be the most joyful day in your life, if you can allow Jesus to come into your life by accepting Him as your Lord and Saviour and by repenting from your sin.  You cannot regret you did.  To all believers in Christ, the redeemed of the Lord, I advise you to go out and tell others who have not yet come to Christ your experience in Him since you were saved.  Let us believers do what the shepherds did: “Now when they had seen Him (Jesus) they made widely known the saying which was told them concerning this Child.  And all those who heard it marveled at those things which were told them by the shepherd (Lk 2:17,18).  If we do the same we will have results and so it shall be well with us.

French

LE JOUR DE LA PLUS GRANDE JOIE DU MONDE

(LUC 2:8-14)

Message en provenance du Surintendant Général

de la MEF (La Mission Internationale de la Foi Evangélique)

Le  Pasteur (Dr.) E.O. Abina

 

dimanche  21  décembre, 2014.

 

« Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Ils furent saisis d’une grande frayeur. Mais l’ange leur dit: Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie: c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez: vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche. Et soudain il se joignit à l’ange une multitude de l’armée céleste, louant Dieu et disant: Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée! » (Luc 2 :8-14).

 

Depuis la chute d’Adam et d’Eve dans le jardin d’Eden et le jugement subséquent de leur péché, il n’y a plus jamais eu un jour de bonne nouvelle de joie pour le monde comme le jour de la naissance de Jésus-Christ. C’était la plus joyeuse nouvelle que le monde n’ait jamais apprise. Suite au péché d’Adam et Eve, l’homme a été séparé de la présence du Dieu saint. Le péché sépare l’homme de Dieu car Dieu est totalement saint, il a des yeux plus purs qui ne peuvent pas contempler le péché. (Hab.1:3). C’est pourquoi il chassa Adam et Eve du jardin de bénédiction et de plaisir qu’il a préparé à l’origine pour l’homme au temps de la création. Et au moment du jugement des péchés d’Adam et d’Eve, l’homme fut maudit. Le péché apporte la malédiction sur le pécheur. (Voir Ge. 3 :17-19). Malgré le gâchis causé par Adam, Dieu n’a pas abandonné l’homme en raison de son amour. Il promit d’envoyer un rédempteur qui viendra sauver l’homme du péché afin qu’il puisse être rétabli à lui (Dieu). (Cf. Ge. 3 :15).

 

Plusieurs années s’écoulèrent après que Dieu ait fait la promesse mais il n’oublia pas la promesse qu’il fit, et il l’accomplit au bon moment ; c’est pourquoi Jésus naquit. Galates 4 :4-5 : « mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, né sous la loi, afin qu’il rachetât ceux qui étaient sous la loi, afin que nous reçussions l’adoption » Et cela eut lieu ce jour glorieux où Jésus, le Messie tant attendu, fut né dans le petit village de Bethléhem selon Matthieu 2:6 : « Et toi, Bethléhem, terre de Juda, Tu n’es certes pas la moindre entre les principales villes de Juda, car de toi sortira un chef qui paîtra Israël, mon peuple» C’est ici l’accomplissement de la prophétie dans le livre de Michée 5:2.  

 

Jésus naquit dans ce petit village et l’ange apparut aux bergers dans le champ en leur apportant la nouvelle du nouveau-né, l’enfant Jésus. L’annonce apporta une grande joie au peuple d’Israël qui attendait l’avènement du Messie. L’ange qui apporta la nouvelle dit aux bergers : « Mais l’ange leur dit: ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie: c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur» (Luc 2:10-11).  

 

La joie fut si grande ce jour-là à tel point que : « Et soudain il se joignit à l’ange une multitude de l’armée céleste, louant Dieu et disant: Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée!» (Luc 2:13-14). Aucun autre jour n’a été si joyeux et glorieux dans l’histoire de l’humanité que le jour de la naissance de Jésus depuis la chute à Eden. Jésus est né pour sauver l’homme du péché. (Matt.1:21). Le nom Jésus veut dire Sauveur.  Il vint pour sauver l’humanité du péché, de la puissance du péché et de sa pénalité. Il vint afin de délivrer l’homme de la malédiction que le péché apporta à l’humanité. (Voir Galates 3:13-14). Il vint pour réconcilier l’homme avec Dieu; il fit cela sur la croix quand il y porta nos péchés pour nous donner sa propre justice afin que quiconque croit en lui ait une relation juste avec Dieu. C’est pourquoi quiconque croit en Jésus a la joie, la joie du salut comme ce fut le cas du geôlier à Philippes. (Voir Actes 16 :34).

En tant que Prince de la paix, il apporta la paix à tout un chacun qui croit en lui comme Sauveur et Fils de Dieu. Si tu n’es pas encore chrétien, nous te faisons la promesse qu’aujourd’hui serait le jour le plus joyeux dans ta vie si tu peux permettre à Jésus de venir dans ta vie en l’acceptant comme ton Seigneur et Sauveur et en te repentant de tes péchés. Tu ne regretteras pas d’avoir fait cela. Pour tous les croyants en Christ, les rachetés de l’Eternel, nous vous conseillons d’aller parler aux autres qui ne se sont pas encore rendus à Christ  de vos expériences en lui, depuis que vous êtes sauvés. Nous qui sommes croyants, faisons ce qu’ont fait les bergers : « Après l’avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant. Tous ceux qui les entendirent furent dans l’étonnement de ce que leur disaient les bergers» (Luc 2 :17-18). Si nous faisons cela, nous auront des résultats et nous seront également bénis. AMEN.

 

Social Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *