FROM THE GENERAL OVERSEER,

Pastor (Dr) E. O. Abina

GOFAMINT

praise_time

BREAKOUT PRAISE


Sunday 27th December, 2015.

 

 “And at midnight Paul and Silas prayed, and sang praises unto God: and the prisoners heard them. And suddenly there was a great earthquake, so that the foundations of the prison were shaken: and immediately all the doors were opened, and every one’s bands were loosed (Act 16:25-26).

 

Circumstances, situations, problems and challenges regardless of the name we give to them are common landmarks in the journey of life as they manifest in divers forms. Life issues may begin with a situation.  When you have grappled with a situation or challenge for quite a time and it is not solved, you begin to see it as a problem and when the problem seems to have defied all efforts, it begin to seem like a mountain, fixed, immovable, something to be lived with rather than without and when you begin to feel there is no more solution, it begins to feel like a prison. Someone said, “the biggest problem in the world would have been solved when it was still small”. However, even small problems may defy solutions and become big. Regardless of the size of your problem, God is up to the task.

 

“And he said, The things which are impossible with men are possible with God” (Luke 18:27). 

Paul and Silas were first beaten. You may have been beaten and felt defeated by life’s problem and the natural thing you want to do is complain, murmur and give up. But Paul and Silas did not do that, they prayed and praised. They were not only imprisoned; their feet were bound in stocks to ensure that they cannot move around. If their feet were bound in chains they would have had minimal movement. Whichever situation that may have held you bound or stagnated you as you engage these principles you will have absolute victory over them in Jesus name.

Paul and Silas fired a double barrelled weapon against their situation. Prayer on its own  is a weapon of mass destruction, Jesus said in Matthew 18:19  “Again I say unto you, That if two of you shall agree on earth as touching any thing that they shall ask, it shall be done for them of my Father which is in heaven”. Mary the Queen of Scotland is reputed to have said that “I fear the prayers of John Knox more than all the armies of England”.

Only one man’s prayer, without bombs or warships or guns is more powerful than a whole army of a nation. The bible puts it this way “The earnest (heartfelt, continued) prayer of a righteous man makes tremendous power available [dynamic in its working].” James 5:16b AMP.  So by engaging in prayer, power was made available to Paul and Silas.  The fact that they chose a specific time to begin their prayer and praise which was at midnight hour seems to suggest to us that they might have got into the habit of praying at this hour.

Praise is an instrument of ministration to our God and a weapon of warfare. Psalms149:6  “Let the high praises of God be in their mouth, and a two edged sword in their hand”. Praise triggers the miraculous. Praise is known to bring down walls; the shouts of the Israelites brought down the walls of Jericho.  The walls represent longstanding issues; they are like mountains. Some walls have stood firm for centuries just like prison walls; they confine and define its occupants. Paul and Silas engaged this weapon that is known to bring down walls – praise and there was an earthquake. The doors were opened and the bounds were loosed.

Breakout praise ignores the situation, Paul and Silas did not focus on their circumstance. Habakkuk 3:17-18  “Although the fig tree shall not blossom, neither shall fruit be in the vines; the labour of the olive shall fail, and the fields shall yield no meat; the flock shall be cut off from the fold, and there shall be no herd in the stalls: Yet I will rejoice in the LORD, I will joy in the God of my salvation”.

There is victory in your praise. The breakout praise is the praise that breaks you out from all problems that may have plagued you. It signals the end of sickness, oppression and affliction. It is not the kind of praise that is just an empty show of your latest dancing steps or sheer entertainment which seeks to display vocal mastery and hops from one song to the other without pondering on what the words really mean but which is just attracted to the melody, the call and response and the instrumentations. Such praises do not rise above the ceiling of the house.

It is not the praise where you are too dignified to dance because people are watching. It is the Davidic kind of praise and dance where no one matters but God. This is the breakout praise that causes the breakthrough and brings divine solution and intervention. It is the praise connected to your whole heart, flowing with gratitude, thanking him for who he is, for what he has done, for what he will do, for what he chooses not to do. It is the praise that looks at the situation and regardless of the situation, will lift up its head and praise God.

Let us pray

1.         Forgive me Lord for all the times when I should praise you but I fail to.

2.         Father, Remove from me a murmuring and complaining spirit

3.         Father, Remove every spirit of heaviness and clothe me with a garment of praise

4.         Sing a song of high praises to God.

French

LOUANGES D’EVASION

Message en provenance du Surintendant Général

de la MEF (La Mission Internationale de la Foi Evangélique)

Le  Pasteur (Dr.) E.O. Abina

 
Dimanche 27 Décembre, 2015.
 
« Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les entendaient. Tout à coup il se fit un grand tremblement de terre, en sorte que les fondements de la prison furent ébranlés; au même instant, toutes les portes s’ouvrirent, et les liens de tous les prisonniers furent rompus».  (Actes 16:25-26) (LSV).
 
Les circonstances, les situations, les problèmes et défis, quels que soient les noms qu’on leur attribue, sont des points de repères courants sur le chemin de la vie comme ils se manifestent sous diverses formes. Les problèmes ayant trait à l’existence pourraient commencer par une situation. Quand tu es aux prises avec une situation ou un défi pendant un bon moment et que celui-ci n’est pas réglé, tu te mets à le voir comme un problème et quand le problème tend à défier tous les efforts déployés, il commence à paraître comme une montagne, ferme et fixe, quelque chose avec quoi plutôt vivre que de  s’en détacher et quand tu commences à sentir qu’il n’y a plus de solution, il devient comme une prison. Quelqu’un affirma : « le plus grand problème dans le monde aura été réglé quand il était encore petit» Cependant, même les problèmes les plus petits pourraient défier toutes solutions et devenir grands. Dieu est à la hauteur de la tâche quelle que soit  l’ampleur du problème.
 
« Jésus répondit: Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu» (Lu 18:27).
 
Paul et Silas furent d’abord chargés de coups. Tu pourrais avoir été battu et te sentir vaincu par le problème  de l’existence et la chose naturelle que tu te mets à faire est de plaindre, de murmurer et de finir par céder. Mais Paul et Silas ne firent pas cela, ils prièrent et chantèrent des louanges. Non seulement qu’ils furent incarcérés mais on mit des ceps à leurs pieds pour les empêcher de bouger ça et là. Si leurs pieds étaient liés en chaînes, ils auraient pu se déplacer un peu. Quelle que soit la situation qui t’ait tenu lié ou stagnant, comme tu fais usage de ces principes, tu auras la victoire absolue sur elle au nom de Jésus.
 
Paul et Silas tirèrent une arme à double efficacité sur leur situation. La prière en elle-même est une arme de destruction massive. Jésus dit dans Matthieu 18 :19 « Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux».  Marie, la Reine d’Ecosse est réputée pour avoir dit qu’elle « craint les prières de John Knox plus que toutes les armées de l’Angleterre». La prière d’une seule personne, sans bombe, ni navire de guerre, ni fusil, est plus puissante que toute l’armée d’une nation. La  Bible le dit ainsi : « La prière fervente du juste a une grande efficace» (Jas 5:16b). En s’engageant donc dans la prière, la puissance fut mise à la disposition de Paul et de Silas. Le fait qu’ils aient choisi un temps spécifique pour commencer leurs prières et leurs louanges, qui était au milieu de la nuit tend à nous suggérer qu’ils auraient pris l’habitude de prier à cette heure-ci.
 
La louange est un instrument de service à notre Dieu et une arme de guerre. Psaumes 149:6 « Que les louanges de Dieu soient dans leur bouche, et le glaive à deux tranchants dans leur main». La  louange provoque  des miracles. On sait que les louanges font chuter les murs; les cris des enfants d’Israël firent chuter la muraille de Jéricho. La muraille représente les problèmes de longue date. Ils sont comme des montagnes. Certaines murailles sont restées fermes pendant des siècles comme des façades de prison. Elles confinent et définissent ses occupants. Paul et Silas engagèrent  cette arme, connue pour faire chuter les murs – les louanges – et il y eut un tremblement de terre. Les portes furent ouvertes et les liens rompues. Les louanges d’évasion font oublier la situation à laquelle l’on est confronté. Paul et Silas ne s’étaient pas concentrés sur leur circonstance. Habacuc 3:17 -18 « Car le figuier ne fleurira pas, la vigne ne produira rien, le fruit de l’olivier manquera, les champs ne donneront pas de nourriture; Les brebis disparaîtront du pâturage, et il n’y aura plus de bœufs dans les étables. Toutefois, je veux me réjouir en l’Éternel, Je veux me réjouir dans le Dieu de mon salut».
 
Il y a de la victoire dans tes louanges. Les louanges d’évasion sont les louanges qui te délivrent  de tous les problèmes qui t’auraient assailli. Elles signalent la fin de la maladie, de l’oppression et de l’affliction. Ce n’est pas le type de louange qui est comme une simple démonstration de tes derniers pas de danse ou du divertissement pur ne cherchant  qu’à exhiber la maîtrise vocale et les sauts d’une chanson à une autre sans pourtant se pencher sur la signification réelle des paroles mais qui est attiré par la mélodie, l’appel et la réponse et les instrumentations. De telles louanges ne vont pas au-delà du plafond de la maison. Ce n’est pas les louanges où tu te sens tellement honoré car les gens te regardent. C’est la  louange et la danse du genre de David où rien n’importe sauf Dieu. Ce sont des louanges d’évasion qui causent la percée et engendrent une solution et une intervention divines. C’est la louange qui s’attache à  tout ton cœur, coulant avec gratitude, le remerciant pour ce qu’il est, pour ce qu’il a fait, pour ce qu’il fera et pour ce qu’il choisit de ne pas faire. C’est la louange qui regarde la situation en face et qui malgré la situation, lève la tête en haut et loue Dieu.
 
Prions :
 
1. Pardonne-moi Seigneur pour avoir manqué de te louer toutes les fois que cela s’imposait.
2. Père, ôte de moi tout esprit de murmure et de plainte.
3. Père, ôte de moi tout esprit de lourdeur et revêts-moi d’un vêtement de louange.
4. Chante à Dieu une chanson d’éloges appuyés.

Social Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *